Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes


Poster un commentaire

L’émission du 31 décembre : pays bleu

TOUT EN NUANCES Retrouvez-moi tous les lundis à 8 h 35 et 11 h 10 sur RCF Isère

Abitibi, Québec, août 2011

Abitibi, Québec, août 2011

Durant cette émission, j’effeuille les subtilités de la couleur bleue, l’histoire de cette couleur céleste ainsi que sa symbolique. J’évoque également l’évolution des goûts et des sensibilités, tout en interrogeant la qualité des pigments. Je glisse parfois aussi mes rêves de lumières bleues, de tableaux, de vagues et de mélodies. Nous terminons l’année en chanson bleue, en chanson gaie. L’émission du 31 décembre est un clin d’œil très spécial à un coin de terre sur lequel s’est installée aujourd’hui une partie de mon cœur : le Québec. Lynda Lemay rend hommage à son pays dans une chanson intitulée tout simplement Bleu.

Pour retrouver les fréquences de RCF Isèrecliquez ici. 


Poster un commentaire

L’émission du 24 décembre : vers les lueurs

TOUT EN NUANCES Retrouvez-moi tous les lundis à 8 h 35 et 11 h 10 sur RCF Isère

Finlande, juillet2012

Carélie finlandaise, juillet 2012

Durant cette émission, j’effeuille les subtilités de la couleur bleue, l’histoire de cette couleur céleste ainsi que sa symbolique. J’évoque également l’évolution des goûts et des sensibilités, tout en interrogeant la qualité des pigments. Je glisse parfois aussi mes rêves de lumières bleues, de tableaux, de vagues et de mélodies.

Le 24 décembre, tout naturellement, les mots du dernier album de Dominique A. s’imposent, alors que le jour reprend ses droits ; pas à pas, nous inversons la route et repartons enfin, guidés par une étoile ou un espoir, la promesse du jour, « vers les lueurs ».

« Rendez-nous la lumière

Rendez-nous la beauté » 

Sans oublier le titre de la chanson intitulée Vers le bleu qui semble évoquer à chaque mot, l’ambivalence de la couleur bleue, telle que nous la découvrons, au fil des émissions.

« Mais comment vais-je faire pour te faire passer le goût du feu ?

Mais comment vais-je faire pour te ramener vers le bleu? »

Pour retrouver les fréquences de RCF Isèrecliquez ici. 

 

 



Poster un commentaire

Préparer le levkas 3

levkas 1Ne jamais trop chauffer (30°)

Préparer une nouvelle colle avec 0,33 litre d’eau pour 26 gr de colle.

Tiédir. Saupoudrer 300 g blanc de Meudon. Laisser imbiber puis mélanger doucement, sans secouer pour éviter les bulles. Ajouter éventuellement 2 ou 3 gouttes d’huile de lin.

levkas 2Mettre sur la planche au pinceau, à la spatule ou à la main. Bien appuyer, lisser, pour que ça ne fasse pas de bulles.

Le 1er jour, faire 2 ou 3 couches.

Le 2e jour, on peut en faire davantage (dès que la précédente est sèche).

levkas 3Au total, passer une douzaine de couches en 2 ou 3 jours.

Réchauffer à chaque fois un peu, mélanger, pour que le levkas reste homogène… Croiser les couches.

Entre chaque couche, poncer délicatement ce qui dépasse.

Le soir, garder le mélange au frais pour éviter la fermentation avec un linge humide sur le récipient.

Avant de réchauffer, ajouter si besoin qq gouttes d’eau pour que ça n’épaississe pas trop. Si une croûte se forme sur les côtés de la casserole, enlever ce qu’on peut et le jeter.

levkas 4Laisser sécher les planches enduites pendant 2 à 3 mois, puis poncer délicatement.

 


Poster un commentaire

Préparer les levkas 2 : le marouflage

marouflage 1

Marouflage 1

La suite de la « recette » : préparer à nouveau de la colle. Même recette que dans l’article précédent, mais 0,2 litre d’eau pour 20 gr de colle.

Préparer la toile à dimension de chaque planche.

 

marouflage 2

Marouflage 2

La mettre sur la planche et passer la colle au pinceau. Bien appuyer pour chasser les bulles et lisser à la main, tendre un peu les bords de la toile. Il faut que ça tienne, que ça adhère bien sans faire d’aspérités.

Laisser sécher 24 heures. Vérifier que la toile colle partout, sinon ajouter de la colle, inciser, chasser l’air…

Jeter la colle qui reste.

marouflage 3

Marouflage 3

Quand c’est bien sec, découper ou poncer le tissu qui dépasse de la planche.


2 Commentaires

Préparer le levkas 1 : l’encollage

Le levkas est l’enduit « blanc » qui recouvre la planche, au départ. Avec un peu de soin, sa préparation n’est pas très difficile.
Aujourd’hui, je décrirai simplement les ingrédients et le matériel nécessaires pour préparer 3 à 4 planches de dimension moyenne, ainsi que la première étape.
Prévoir des planches en bois non résineux, tendre, bien sec, qui travaille peu. L’idéal est le tilleul. Pour débuter ou pour des plaquettes d’étude, on peut utiliser le « médium » (épaisseur du bois, environ 2 cm).

colle en granulés

Colle en granulés

Ingrédients

– 50 gr de colle de peau de lapin.

– 300 gr Blanc de Meudon ou d’Espagne.

– Éventuellement, quelques gouttes d’huile de lin clarifiée.

– Toile de coton : le drap bien usé est idéal ou la « toile à beurre », la gaze pour les petites planches.

pré-encollage1

Pré-encollage 1

1re étape: le préencollage

Préparer de la colle  avec 0,1 litre d’eau et 4 gr de colle.

Faire gonfler les granulés dans de l’eau, à température ambiante, puis tiédir au bain-marie jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Si possible : le côté à encoller est celui du cœur de l’arbre (coté un peu bombé au-dessus).

Avec le mélange à 40-45°, badigeonner la planche au pinceau large.

Puis laisser égoutter les planches (on peut les incliner). Il faut que la colle chaude imprègne bien le bois, sans faire de dépôt en épaisseur. Jeter le reste de la colle et attendre au moins 12 heures. La suite en fin de semaine !

pré-encollage 2

Pré-encollage 2


1 commentaire

Catherine d’Alexandrie

Son histoire, légendaire, voit le jour au IXe siècle mais on situe son martyr lors des persécutions du IVe siècle.

Catherine d'Alexandrie, 15,5x23cm

Catherine d’Alexandrie, 15,5 x 23 cm

Elle est patronne des étudiants, des jeunes filles, des meuniers et des philosophes et fêtée le 25 novembre.

On raconte que Catherine, fille d’un riche et puissant seigneur, naît  à Alexandrie, capitale des sciences et des arts. D’une grande beauté et très curieuse, elle suit les leçons de maîtres illustres, étudie tout, de la médecine à la philosophie. Elle excelle dans l’art du langage et peut s’entretenir de tous les sujets dans plusieurs langues.

À dix-huit ans, elle fait l’admiration de tous, mais sa mère désespère de lui trouver un mari qui l’égale, comme Catherine l’exige ! Elle l’envoie vers un saint ascète chrétien qui la convertit et la guide vers l’humilité.

L’empereur, Maximin Daïa veut la contraindre à vénérer les idoles. Il accepte une discussion publique : Catherine (et le Saint-Esprit !) contre cent cinquante des meilleurs sages et philosophes païens… qui finissent par se convertir. L’empereur, furieux, la fait torturer sur une roue à pointes aiguës et fait martyriser tous ceux qu’elle vient de convertir (en 307 ?).

Deux anges transportent son corps au Mont-Sinaï. Ses reliques y sont déposées et dégagent toujours un parfum céleste.

Elle illustre les thèmes de la sagesse, de l’érudition et la culture.

Sur cette icône, l’auréole est recouverte du pigment 50010 Ekaton S, argent métallique, pigment « lueur de perle » (Kremer).


Poster un commentaire

L’émission du 17 décembre : joueur de blues

TOUT EN NUANCES
Retrouvez-moi tous les lundis à 8 h 35 et 11 h 10 sur RCF Isère

Durant cette émission, j’effeuille les subtilités de la couleur bleue, l’histoire de cette couleur céleste ainsi que sa symbolique. J’évoque également l’évolution des goûts et des sensibilités, tout en interrogeant la qualité des pigments. Je glisse parfois aussi mes rêves de lumières bleues, de tableaux, de vagues et de mélodies. Nous terminerons l’année en chanson. L’émission de lundi prochain (17 décembre) évoquera l’ambiance de certains jours de décembre, avec en écho, les paroles de Michel Jonasz.

janv 2010Une période de « blues » comme on dit. La nature atteint l’extrême de son dépouillement et quelques êtres chers s’éteignent, comme transis par l’hiver. Tout le monde s’affaire malgré la fatigue des corps.

Envie de repos, de silence, d’un calme sans projets, d’un repli, un blotissement, un recueillement.

Joueurs de blues,

On est des joueurs de blues…

 

Pour retrouver les fréquences de RCF Isère, cliquez ici.