Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Le Mandylion

Poster un commentaire

Mandylion

Mandylion

Je ne me lasse pas de ce modèle.

C’est la première icône proposée aux élèves, dans notre atelier, comme dans beaucoup d’autres.

J’aime revenir à ce modèle « premier », par sa simplicité, son sens théologique « fondateur » et son équilibre. On l’appelle le « mandylion ». Il illustre un thème proche, dans les traditions d’Orient et d’Occident : celui du visage du Christ qui se serait lui-même imprimé sur un linge. Visage « acheiropoïète » ou « non fait de main d’homme ».

Ce modèle-ci, précisément, provient de petites tablettes de Novgorod, peintes à la fin du XVe et au début du XVIe siècle. On peut le décliner à l’infini, en partant d’une structure très simple et géométrique, construite à partir de trois cercles concentriques.

Je crois que je cherche, au bout du pinceau, une paix, le visage de la paix. À scruter cet équilibre, l’écartèlement et les déchirements, les craintes et les remous s’apaisent et se calment. Une petite partie du secret de toute vie se dévoile. Une empreinte s’inscrit sur le sable ; un reflet miroite dans mon cœur et mon âme. Dans l’obscurité, j’entrevois fugitivement l’empreinte de l’Invisible… Un rayon de soleil se faufile ; un vent très doux souffle, parfumé de lilas.

Publicités

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s