Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Kandinsky et la « nostalgie du pur » (émission du 13 janvier)

1 commentaire

une oeuvre d'Isabelle Baeckeroot

Une oeuvre d’Isabelle Baeckeroot

Pour la 3e année, je vous propose l’émission TOUT EN NUANCES tous les lundis à 8 h 35 et 11 h 10 sur RCF Isère. Durant cette émission, j’effeuille les subtilités de la couleur bleue, l’histoire de cette couleur céleste ainsi que sa symbolique. J’évoque également l’évolution des goûts et des sensibilités, tout en interrogeant la qualité des pigments. Je glisse parfois aussi mes rêves de lumières bleues, de tableaux et de vagues.

Vous pouvez retrouver les titres de toutes les émissions passées en cliquant ici , puis écouter celle-ci en podcast à partir de lundi sur le site de RCF Isère. Lundi 13 janvier, nous parlerons du bleu, à travers les écrits de Kandinsky.

Considéré comme l’un des artistes les plus importants du son époque, Vassily Kandinsky est un des fondateurs de l’art abstrait à la fois par ses œuvres et les théories qu’il développe. Né en Russie en 1866, il effectue, au cours de son existence, plusieurs allers-retours entre la Russie et l’Allemagne, au gré des soubresauts de l’histoire et termine sa vie en France en 1944.

Son premier grand ouvrage théorique, intitulé Du spirituel dans l’art et dans la peinture en particulier, paraît fin 1911. Il y expose sa vision de l’art dont la véritable mission est  spirituelle, ainsi que sa théorie de l’effet psychologique des couleurs sur l’âme, leur sonorité et leur résonance intérieure, leur vibration. Ainsi, voici ce qu’il écrit à propos du bleu :

« Cette capacité d’approfondissement se trouve dans le bleu et déjà d’une manière théorique dans ses mouvements physiques,
–   s’éloignant de l’homme
–  vers son propre centre.

Il en est de même si on laisse le bleu (sous une forme géométrique quelconque) agir sur l’âme. La puissance d’approfondissement du bleu est telle, qu’il devient plus intense justement dans les tons les plus profonds et qu’intérieurement, son effet devient plus caractéristique. Plus le bleu est profond, plus il attire l’homme vers l’infini et éveille en lui la nostalgie du Pur et de l’ultime suprasensible. C’est la couleur du ciel, tel que nous nous le représentons, au son du mot ciel.

Le bleu est la couleur typiquement céleste. Le bleu développe très profondément l’élément du calme.

Glissant vers le noir, il prend la consonance d’une tristesse inhumaine. Il devient un approfondissement infini dans des états graves qui n’ont pas de fin et qui ne peuvent en avoir. A mesure qu’il s’éclaircit, ce qui lui convient moins, le bleu prend un aspect plus indifférent et paraît lointain et indifférent à l’homme, comme un haut ciel bleu clair. Plus il s’éclaircit, plus il perd de sa résonance, jusqu’à devenir un calme muet, devenir blanc. » (1)

détail d'une icône "le retour à Nazareth" EL

Détail d’une icône Le retour à Nazareth, É.L.

Les peintres d’icônes expérimentent cette réflexion. La profondeur de nos beaux fonds bleus peut être conservée, au fil de la réalisation de l’icône, seulement si on arrive à éclaircir le bleu, en le mêlant à un autre bleu plus lumineux. Dès lors qu’on est obligé d’ajouter du blanc, le bleu semble s’affadir, perdre de sa profondeur et il déçoit. Cela explique peut-être les connotations de mièvrerie qu’on attribue parfois à la couleur « bleu ciel ».

(1) Kandinsky, Du spirituel dans l’art et dans la peinture en particulierFolio, p. 149 et 150.

 

 

 

 

 

 

 

Article du 13 janvier 2014

Publicités

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

Une réflexion sur “Kandinsky et la « nostalgie du pur » (émission du 13 janvier)

  1. Pingback: Les émissions de juin : Kandinsky, du spirituel dans l’art… le rouge | Elisabeth Lamour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s