Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

L’ange Gabriel : « tu en auras joie et allégresse » (Lc 1, 14)

Poster un commentaire

Gabriel 508 - copie

19,5 x 20,5 cm, février 2014, icône sur deux petits panneaux de tilleul collés ensemble

L’ange Gabriel, messager de la Bonne nouvelle, est fêté le 29 sept et 13 juillet.

J’ai hésité à continuer cet ange. La planche (19,5 x 20,5 cm) est constituée d’un assemblage de deux petits panneaux et nous avons tenté un nouveau système de collage. Mais une fente, assez prévisible, est apparue dans l’enduit. J’ai eu envie de continuer… en pensant à tout ce qui se construit sur des fractures ou des faiblesses…

Gabriel est le patron des télécommunications ! (tous les métiers qui y sont liés : radio, télévision, téléphonie, journalisme etc.).

Son nom signifie Homme de Dieu, Homme à qui Dieu fait confiance, La Force de Dieu ou Puissance de Dieu.

L’archange Gabriel apparaît, dans l’Ancien Testament, dans le livre de Daniel : il est envoyé au prophète pour l’aider à interpréter la signification d’une vision, puis pour lui prédire la venue du Messie (8, 16 ; 9, 21).

Dans le nouveau Testament, Messager de Dieu, il apporte deux fois la nouvelle importante d’une naissance :

– dans l’annonce à Zacharie de la naissance de saint Jean Baptiste (Lc 1, 11-20) ;

– dans l’annonce à Marie, à Nazareth, la naissance de Jésus (Lc 1, 26-38) ;

Divers textes apocryphes décrivent Gabriel et l’élèvent au rang d’archange.

Il a aussi la fonction de gardien et protège, avec saint Michel, les portes de églises contre les intrusions hostiles.

Gabriel est représenté habituellement en jeune homme imberbe. À partir du Ve siècle, il est ailé et nimbé. Entre le XIVe et le XVIIe siècle surtout, en Italie, il a des traits féminins ou androgynes. D’ailleurs, l’icône ne marque peu (ou pas) les arcades sourcilières. Il porte une longue tunique, une ceinture, des vêtements amples aux couleurs  douces. Dans l’icône, la dominante est bleue ou verte, mais on trouve aussi des tons rosés ou blancs.

Gabriel a sa place également dans la religion musulmane.

Il porte un bâton de messager, un sceptre, un phylactère ou un lys (qu’il porte à la Vierge lors de l’Annonciation) ou une sphère sur laquelle les lettres du Christ sont souvent indiquées.

ange Mar Moussa, 13ème siècle

Ange Mar Moussa, XIIIe siècle

Les représentations de l’ange Gabriel sont émouvantes et peuplent ma tête de souvenirs. Des fresques, des icônes et des tableaux de maître m’ont frôlée de leurs ailes à la Galerie Trétiakov, à Florence ou en Cappadoce… Je pense en particulier à l’ange tout de rose et d’or de l’Annonciation de Fra Angelico (celui de Cortone) ; et l’Ange de Mar Moussa qui par un jour du printemps 2006 a abrité sous son aile ma rencontre avec Nada, loin, tellement loin…

Ange Nada

Ange, Nada

Publicités

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s