Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

L’émission du 23 juin : pour terminer avec le bleu

1 commentaire

pigments bleus

pigments bleus

Voilà la page du bleu qui se tourne. Trois ans d’émissions sur le bleu (sur RCF Isère, 103.7), trois ans de déambulation dans la couleur. J’aurais pu continuer encore, car à chercher, à creuser, les résonnances continuent et s’amplifient. Je reçois des textes, des photos ; je rencontre des personnes qui me parlent du bleu et me disent : « moi aussi, le bleu est ma couleur préférée ». Mais non, je ne veux pas vous décevoir, mais voilà ce que je peux formuler après ces trois années : le bleu n’est pas ma couleur préférée, c’est la couleur de mon âme, nuance !

Après tant d’errance en bleu, l’envie me prend de continuer, à la rentrée prochaine, avec la couleur la plus opposée possible au bleu : il s’agit du rouge. Je vais commander des pigments ; et puis travailler comme je vis et comme j’aime : rêver, tester, contempler, toucher, laisser vibrer les couleurs et les sensations, puis seulement après étudier l’histoire d’une nouvelle palette : celle des pigments rouge !

Terminons le cycle d’émissions en chanson avec un jeune auteur-compositeur, Julien Calot, et sa chanson intitulée Halki qui parle d’une île grecque et de l’ambiance bleue…Tendez bien l’oreille : il y parle des barques, du bleu Klein, le fameux IKB, et de tellement de thèmes évoqués ces années… que je me demande s’il ne l’a pas écrite juste pour nous ! (on peut l’écouter en podcast sur l’émission)

préparatifs à l'Atelier Montfollet

préparatifs à l’Atelier Montfollet

Je ne résiste pas à l’envie de prolonger quand même un peu et proposerai en septembre/octobre une exposition avec la participation d’Anne Brugirard et Isabelle Jacquet, qui reprendra l’essentiel de ces thèmes et s’intitulera « Bleu, intensément » (Montaud du 18 au 21 septembre et Puits’arts-Susville le 4 et 5 octobre)

Publicités

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

Une réflexion sur “L’émission du 23 juin : pour terminer avec le bleu

  1. Bien que le bleu ne soit pas ma couleur préférée ni celle supposée de mon âme, il me semble effectivement qu’il y a encore beaucoup de bleus à explorer. En particulier ceux de l’âme, bien que le rouge mercurochrome va sans doute nous permettre de les guérir et de s’envoler ou plonger dans une magnifique et intense atmosphère violette ! Bonne expo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s