Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Sainte Pauline

1 commentaire

Sainte Pauline, 13,5x26cm

Sainte Pauline, 13,5 x 26 cm

Pauline est une de ces martyres des premiers siècles à Rome (+entre 290 et 302 avec Artème et Bianca) dont on ne sait pas grand-chose.

Elle est fêtée  le 6 juin par les catholiques et les orthodoxes.

On raconte qu’un certain Pierre, chrétien et exorciste, était emprisonné à Rome. Il remarqua que son geôlier, Artème « descendait dans le cachot les larmes aux yeux ; la tristesse peinte sur son front ». L’interrogeant, il apprit que sa fille Pauline, qu’il aimait profondément, était « possédée » depuis de longues années, ce qui lui occasionnait de pénibles crises.

Sur l’intervention de Pierre, elle fut guérie. Artème, son épouse Candide (Blanche ou Bianca) et leur fille Pauline, admiratifs, se convertirent alors, baptisés par saint Marcellin.

Ils moururent martyrisés, peu de temps après (ensevelis ensuite par Lucille et Firmine).

Il semble que le prénom Pauline caractérise une certaine humilité. J’ai trouvé peu de modèles, mis à part quelques vitraux (église Saint-Solen en Bretagne), mais je me suis dit que cette jeune fille de geôlier était issue d’une famille modeste et aimante et l’ai représentée toute simple dans ses vêtements blancs.

Article du 4 septembre 2014

Publicités

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

Une réflexion sur “Sainte Pauline

  1. Pingback: Commentaires sur les icônes… | Elisabeth Lamour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s