Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Quelques réflexions sur le regard et le sourire dans l’icône

1 commentaire

icône 12x17cm, décembre 2014

Icône sur tilleul, 12 x 17 cm, décembre 2014

D’où vient ce regard qui me scrute ? Quelques réflexions sur le regard et le sourire dans l’icône (à propos de cette icône… et de toutes les autres).

La planche était bien poncée, blanche comme neige, vierge, prête à tous les possibles, à tous les départs.

J’ai posé les premières couches de couleurs et surtout ce proplasme, terre sombre, reflet d’un chaos originel, chaos intérieur. Le noir et le jaune, l’ombre et la lumière se sont désagrégées, dissociées, déposées inégalement comme à chaque fois, ou presque. Les couches se sont heurtées dans une limite inconsistante et floue : rien de lisse ni d’uniforme ; l’univers intérieur de mes nuits.

Puis est venue l’étape des lignes et des premières lumières et l’impression de naviguer à l’aveuglette. Seul le chaos des vagues claquait sur la coque. Rien de sûr ni de précis.

Et pourtant, à côté de moi, posé sur la table, le modèle semblait m’encourager, me lancer une œillade, réconforter le gouffre de mes peurs.

Dans le choix des couleurs et des lignes plus précises, l’harmonie a émergé et tout s’est calmé. Puis est venu le temps du regard, du regard enfin suggéré. Suggéré puis affirmé. Il me scrute et me rassure et ne cesse de m’interroger… Le modèle m’accompagne, celui ou celle qui est « représenté » ou « rendu présent » pas les coups de pinceaux, cette personne, ce saint qui a vécu tout un accomplissement dans la traversée de ses nuits de confusion. Celui (celle) qui a peint le modèle m’accompagne aussi. Qu’a-t-il cherché au fil de son travail, quel équilibre, quelle rencontre, quelle harmonie provisoire ? Nous sommes encordés n’est-ce pas, et votre regard est une assurance, un fil tissé, à travers le temps, à travers l’espace, dans la puissance d’une autre présence.

Pourquoi les icônes ne sourient-elles pas ? Parce que le sourire n’est pas le garant d’une présence. Le sourire est lové – peut-être – dans le regard que nous portons l’un sur l’autre.

Publicités

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

Une réflexion sur “Quelques réflexions sur le regard et le sourire dans l’icône

  1. Merci d’avoir mis des mots sur ce que je ressens chaque fois, en particulier tu as bien fait de rappeler cette communion à laquelle on appartient quand on peint une icône… et toutes les questions qu’on se pose sur cette présence!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s