Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Éphrem le Syrien

Poster un commentaire

Ephrem le syrien, 17,5x19,5 cm, 2016

Éphrem le Syrien, 17,5 x 19,5 cm, 2016

Né à Nisibe en Mésopotamie en 306, Éphrem fuit le domicile familial à l’âge de 18 ans pour devenir chrétien. Il subit l’ascendant du rude et tendre évêque de sa ville natale, Jacques. Il est surnommé Le diacre ou La harpe du Saint-Esprit.

Ordonné diacre, il veut le rester par humilité.

Il fonde à Nisibe une école théologique de grand rayonnement et partage sa vie entre la rédaction de commentaires sur la Bible, la préparation d’homélies pour ses fidèles, la direction de chœurs d’enfants et la composition d’hymnes. Lorsqu’une terrible famine survient en Mésopotamie, Éphrem organise le secours de victimes.

En 363, la ville tombe sous la domination perse, au terme d’un siège mémorable. Avec beaucoup de ses coreligionnaires, il se réfugie en territoire romain, à Édesse, où il jette les bases de la célèbre « école des Perses ». C’est là qu’il meurt, en 373, dans sa cellule monastique.

Il est proclamé docteur de l’Église en 1920.

Éphrem lègue une œuvre immense rédigée dans la langue de ses contemporains. Il est difficile de distinguer l’apocryphe de l’authentique. Traduite en grec de son vivant, on la lira plus tard en arménien, en latin, en arabe, etc.

La poésie tient une place originale ans cette œuvre et en fait le plus grand poète de langue syriaque. Elle peut revêtir la forme de memre (séries de vers réguliers) ou de madrasche (hymnes de strophes inégales entrecoupées par un refrain). Éphrem n’est pas l’inventeur de la technique mais lui donne une ampleur nouvelle dont l’influence se fait sentir jusqu’à Byzance, notamment sur les hymnes de Romain le Mélode. Le recueil qui résonne le plus est celui des Hymnes de Nisibe, réunis par Éphrem lui-même, où il chante les malheurs de sa patrie et les maîtres qu’il admire.

Fête 9 juin, 28 janvier.

Article du 11 mars 2016

Publicités

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s