Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Saint Marcel et les chevaux

Poster un commentaire

Saint Marcel, 18x24cm, 2016

Saint Marcel, 18 x 24 cm, 2016

Marcel est romain et il est choisi le 21 mai 308, pour succéder à saint Marcellin, le pape martyrisé deux mois auparavant. Il obtient, d’une pieuse matrone nommée Priscille, un endroit pour rétablir des catacombes et célébrer la liturgie à l’abri des profanations.

L’Église subit alors une très violente persécution. L’empereur Maxence fait arrêter Marcel par ses soldats. Il comparaît devant le tribunal en janvier 309, où on lui ordonne, en vain, de renoncer à sa charge et à sa foi ! Marcel répond hardiment qu’il ne peut quitter un poste où Dieu Lui-même l’a placé et que la foi lui est plus chère que la vie.

L’empereur ne condamne pas Marcel à mort, mais pour l’humilier, il le fait esclave et palefrenier dans les écuries impériales. On raconte qu’il serait mort au milieu des animaux, à peine vêtu. Ses reliques reposent dans l’ancienne église de son nom, illustrée par son martyre. Il fut le dernier des Papes persécutés.

Il est le patron de ceux qui s’occupent des chevaux et fêté le 16 janvier.

Article du 14 mai 2016

 

Publicités

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s