Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Le rose est-il vraiment une couleur ? (l’émission du 20 juin)

Poster un commentaire

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAu fil des émissions de Tout en Nuances sur RCF Isère (103.7, chaque lundi à 8 h 35 et 11 h 10), nous avons découvert combien le monde des couleurs et des nuances est subtil, complexe, mouvant, inattendu : un univers difficile à nommer, classer, inventorier. La couleur rose est celle des fleurs, celle des peintre et des poètes, mais la vraie question est : « la couleur rose existe-t-elle vraiment ? » Étrange interrogation, mais la controverse est là, puisque la couleur rose n’est pas présente dans l’arc-en-ciel ! On y trouve du rouge, du violet, des bandes de lumières que les scientifiques peuvent mesurer. Mais le rouge se situe d’un côté de l’arc-en-ciel alors que le violet est de l’autre, ce qui signifie qu’on ne peut pas les voir côte à côte dans une subtile dégradation et créer visuellement du rose. Aussi, pour certains, le rose serait une couleur inventée, une sorte de vœu pieux. Les couleurs sont des ondes de lumière et nous les « voyons » avec notre cerveau, mais il n’y a pas d’onde qui mélange le rouge et le violet, et le rose n’est donc pas une onde de lumière. Alors, ce rose qui nous réconforte, nous conduit vers l’enfance et enchante nos printemps de légèreté, ne serait-il pas une couleur ?

D’autres scientifiques voient les choses autrement en affirmant que le rose n’existe pas, parce qu’aucune couleur n’existe vraiment. Pour eux, la couleur n’est pas une propriété de la lumière ou d’objets qui reflètent la lumière, mais une sensation qui émerge dans le cerveau d’une façon mystérieuse. On a d’ailleurs découvert récemment qu’il était possible de faire voir des couleurs théoriquement impossibles à percevoir par le cerveau, des mélanges qui semblent ne pas pouvoir exister, comme du vert teinté de rouge ou du bleu teinté de jaune…

Malgré toutes ces considérations, le rose n’existe peut-être pas en tant qu’onde de lumière, mais il est largement présent dans la nature, dans nos rêves et dans la peinture. Si l’on ne peut pas créer du rose avec les couleurs de l’arc-en-ciel, on peut mélanger du rouge et du blanc, attendre la floraison des rosiers, contempler les arbres en fleurs ou certains ciels de fin de journée en été, chantonner avec Édith Piaf et Alain Souchon et chercher à… voir la vie en rose !

 

Publicités

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s