Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Les héros verts (l’émission du 3 avril)

Poster un commentaire

Après trois années passées avec la couleur bleue, un an et demi avec le rouge et quelques mois avec le rose, je vous propose de découvrir le vert, dans l’émission Tout en nuances chaque lundi à 8 h 35 et 11 h 10 sur RCF Isère (103.7). L’ensemble des émissions avec les liens vers les podcast, est présenté sur ce site à la rubrique autour de l’icône/émissions de radio.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALa littérature courtoise ne tarde pas à inventer des « héros verts », décrits avec tout un florilège de qualificatifs et d’analogies qui vont de la beauté du monde végétal, à celle de la jeunesse et de l’amour.
L’histoire de Tristan, mise par écrit au XIIe siècle, remonte bien plus loin dans le passé et réunit des traditions de Cornouailles, d’Écosse et d’Irlande. Tristan, neveu du roi Marc de Cornouailles, vit une belle et tragique histoire d’amour avec la belle Yseult, venue d’Irlande malheureusement  promise à Marc. Tout au long de son histoire, Tristan est marqué par la couleur verte et le monde végétal. Tout au début, il est guéri d’une blessure qui aurait pu être mortelle par Yseult, férue de botanique et experte en plantes médicinales. Peu après, sur le bateau qui les emmène en Cornouailles, ils boivent une sorte de philtre d’amour, un vin herbeux préparé par la mère d’Yseult. Plus tard, alors qu’Yseult est devenue l’épouse du roi Marc, les amants se retrouvent dans le verger, lieu « vert », symbolique par excellence. Quant à leur rendez-vous amoureux, ils sont liés à la présence d’une feuille de tilleul flottant sur le ruisseau, une feuille en forme de cœur à forte connotation positive. Ensuite, les amoureux se réfugient dans la forêt. La verdure les cache, les protège et les habille. L’ancien français dit que ce couple réprouvé est obligé à « s’enforester »…

Merlin l’Enchanteur est représenté habillé d’un vert uni.

Robin des Bois et ses compagnons sont revêtus d’étoffes d’un vert appelé « Lincoln ». On dit qu’il s’agissait du plus beau vert teint en Angleterre, produit dans la ville de Lincoln. La forêt de Sherwood où Robin trouve refuge après avoir été dépossédé de ses biens par le Sheriff de Nottingham, se trouve juste à côté de la ville. Certaines légendes racontent même que Robin des Bois était en réalité un riche marchand de tissus, impliqué dans le commerce de la laine. Le vert Lincoln était obtenu par le jeu de deux teintures successives : la première en bleu indigo à base de pastel, la seconde en jaune à partir du réséda ou du genêt. Robin des Bois, qui volait aux riches pour donner aux pauvres, est l’un de ces héros verts qui ont marqué notre imagination et nos rêves, des personnages aux multiples facettes à l’image de cette couleur : le magicien d’Oz, Hulk, Peter Pan, Shrek ou Yoda…

Publicités

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s