Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Le « Traité des divers arts » du moine Théophile

5 Commentaires

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe Traité des divers arts ou Schedula diversarum artium est le titre d’un ouvrage du début du XIIe siècle, consacré aux techniques de l’art et composé par Théophile-le-moine. Celui-ci se présente dans l’introduction comme un « humble prêtre, serviteur des serviteurs de Dieu ». Selon certains historiens, Théophile serait en réalité le moine bénédictin Roger, orfèvre dans un monastère de Saxe : rien n’est sûr, mais le vocabulaire employé renforce l’hypothèse de l’origine germanique du document.

Le Traité des divers arts est le premier du genre à traiter de tous les arts visuels, à l’exception de la sculpture. Il est composé de trois parties, précédées d’une introduction à caractère spirituel. La première, celle qui nous intéresse le plus, est consacrée à la peinture. Théophile explique brièvement comment peindre les visages ou les chairs, préparer les enduits ou poser l’or. La deuxième partie est consacrée à l’art du vitrail, et la dernière, au travail des métaux, des pierres précieuses, de l’émail et de l’ivoire, avec un chapitre introduisant à la facture de l’orgue.

Le Traité des divers arts s’inspire probablement d’un ouvrage encore plus ancien, le Mappae Clavicula ou Petite clé de la peinture qui remonterait au IXe siècle. Ce texte précurseur entremêlait des réflexions sur l’art de son temps et l’enseignement de l’Antiquité tardive, tout en s’appuyant sur les principes médiévaux de l’alchimie. Enrichi au cours des siècles suivants, suscitant l’échange de recettes durant tout le Moyen Âge, Théophile s’en est inspiré, tout comme il s’appuie sur les écrits de Pline l’Ancien et les apports de l’art de Byzance et de l’Islam. Tout ceci, ainsi que l’imprécision de bien des recettes, nous fait penser que le moine Théophile n’est pas peintre lui-même, mais un savant passionné qui compile les connaissances de son temps.

L’esprit du Traité est typique de la pensée médiévale. L’artiste y est considéré non comme un auteur, mais comme un intermédiaire qui accomplit son œuvre comme un devoir envers Dieu. Théophile termine sa première introduction par ces mots : « Lis (le manuscrit) avec une mémoire fidèle ; embrasse-le avec un amour ardent. (Dieu tout-puissant) sait que je n’ai écrit mes observations ni par l’amour d’une louange humaine, ni par le désir d’une récompense temporelle ; que je n’ai soustrait rien de précieux ou de rare par une malignité jalouse ; que je n’ai rien passé sous silence, me le réservant pour moi seul : mais que, pour l’accroissement de l’honneur et de la gloire de son nom, j’ai voulu subvenir aux besoins et aider aux progrès d’un grand nombre d’hommes ».

Cet article a été le support d’une émission hebdomadaire intitulée Carnets de peinture et diffusée de septembre 2017 à juin 2019 sur RCF Isère. Dans l’esprit du carnet de voyage, l’émission nous faisait entrer dans les coulisses d’un art aujourd’hui bien vivant, qu’on peut appeler l’« art sacré traditionnel » (peinture de l’icône, fresque, enluminure, calligraphie, mosaïque, taille de pierre, orfèvrerie, vitrail…).  On peut retrouver certains podcasts  ici

La semaine prochaine, nous évoquerons un autre ouvrage : Le Livre de l’art.

Article du 27 novembre 2017

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

5 réflexions sur “Le « Traité des divers arts » du moine Théophile

  1. Pingback: « Le Livre de l’art » de Cennino Cenninni | Elisabeth Lamour

  2. Pingback: Carnets de peinture, une deuxième année | Elisabeth Lamour

  3. Pingback: Conseils aux jeunes peintres | Elisabeth Lamour

  4. Pingback: Proplasme, sankir ou posch | Elisabeth Lamour

  5. Pingback: Couleur de lumière | Elisabeth Lamour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s