Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Dessiner sans relâche

2 Commentaires

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Nous cheminons depuis quelques mois à travers les recommandations données aux jeunes peintres médiévaux ; découvrons maintenant les conseils pratiques prodigués par les Anciens.

Les préalables, donnés dans les divers manuels et carnets parvenus jusqu’à nous, peuvent se résumer ainsi : celui qui possède un talent doit trouver un maître qui le guidera graduellement, dans le temps, la prière et la persévérance. Tous, préconisent de commencer l’apprentissage par la pratique inlassable du dessin. Dans l’introduction du Guide de la peinture, Denys de Fourna écrit : « Après la prière, que l’élève apprenne avec exactitude les proportions et les caractères des figures ; qu’il dessine beaucoup, qu’il travaille sans relâche, et, avec le secours de Dieu, il deviendra habile au bout d’un certain temps, ainsi que l’expérience me l’a montré. »

Chez Cennino Cennini, le dessin apparaît comme le moment initial et essentiel de la création, conformément à la tradition des peintres toscans. Cennini précise, au chapitre V du Livre de l’art : « Comme il a été dit ; tu commences par le dessin. Il faut que tu connaisses la méthode te permettant de commencer à dessiner le plus exactement. » Plus loin, il précise comment préparer les panneaux ou les parchemins de mouton ou de chevreau pour s’entraîner à peindre et comment passer du pinceau à la plume, et comment le soleil doit se poser sur le panneau pour l’éclairer au mieux, et comment teindre le papier et comment avancer progressivement pour ne pas se lasser, et comment fabriquer le charbon de bois pour les esquisses…

Ces multiples recommandations parviennent jusqu’à nous et le conseil de dessiner inlassablement est celui-là même que donnent les enseignants d’aujourd’hui à leurs élèves dans les écoles d’art du monde entier. Quant aux élèves des cours d’iconographie, la plupart n’ont aucune formation en dessin et sont arrivés à l’icône après un voyage, par goût des couleurs, au cours d’une recherche spirituelle, par quête d’une pratique « hors du temps » ou pour des tas d’autres raisons. Il n’est pas nécessaire de savoir dessiner pour approcher l’icône et découvrir tout un univers. En revanche, pour progresser, il ne faut pas hésiter à dessiner et dessiner encore, quelque soit la maladresse du trait. Approcher l’image du bout du crayon, du bout du pinceau et découvrir comme le corps mémorise, comme le geste s’affermit, comme le regard s’aiguise… Et puis vérifier à l’aide du compas, des proportions transmises, de leur rigueur et aussi de leur portée symbolique. Tout un programme !

Un échange entre Degas, alors jeune artiste, et Ingres, son idole, illustre ces propos. Degas aurait fait des pieds et des mains pour rencontrer celui qu’il considérait comme l’exemple à suivre, le maître absolu. Après avoir engagé une timide discussion, Degas demanda à Ingres de lui prodiguer quelques conseils. Celui-ci l’aurait alors tout simplement encouragé à dessiner : « Faites des lignes, beaucoup de lignes, d’après nature ou de mémoire, et vous deviendrez un bon artiste. »

Cet article a été le support d’une émission hebdomadaire intitulée Carnets de peinture et diffusée de septembre 2017 à juin 2019 sur RCF Isère. Dans l’esprit du carnet de voyage, l’émission nous faisait entrer dans les coulisses d’un art aujourd’hui bien vivant, qu’on peut appeler l’« art sacré traditionnel » (peinture de l’icône, fresque, enluminure, calligraphie, mosaïque, taille de pierre, orfèvrerie, vitrail…).  On peut retrouver certains podcasts  ici

Article du 19 février 2018 mis à jour le 4 février 2021

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

2 réflexions sur “Dessiner sans relâche

  1. Pingback: L’étape du dessin de l’icône | Elisabeth Lamour

  2. Pingback: Conseils aux jeunes peintres | Elisabeth Lamour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s