Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Sainte Marguerite, reine d’Écosse

Poster un commentaire

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Icône sur tilleul 15 x 20 cm, 2018

La vie de sainte Marguerite est bien connue, grâce à une hagiographie rédigée après sa mort par son chapelain.

Marguerite est une princesse anglaise qui naît en Hongrie en 1045 où sa famille est alors exilée. À 9 ans, elle retourne en Angleterre, mais lors de l’invasion normande en 1066, elle doit se réfugier à la cour écossaise auprès de Malcolm III. Beaucoup plus âgé qu’elle, il la prend pour épouse en 1070 et ils forment un couple heureux. Ils ont huit enfants qui, tous, se distinguent par leur sagesse. Trois d’entre eux deviendront rois d’Écosse.

Marguerite exerce une influence bénéfique sur son mari dont elle adoucit les mœurs un peu rudes. Il l’associe à la conduite des affaires du pays et elle joue un rôle important dans la réforme de l’église d’Écosse.

L’amour des pauvres guide sa vie. Elle les aide matériellement bien sûr, mais se met aussi entièrement à leur service. Avant de se mettre à table, elle commence par servir elle-même vieillards et orphelins venus chercher refuge au château. Elle rachète des prisonniers anglais retenus en Écosse, fait construire des hospices pour les voyageurs…

On lui associe quelques miracles, mais impossible de déterminer leur véracité. On raconte l’histoire d’un livre saint tombé dans un torrent puis retrouvé intact, longtemps après, peut-être la raison pour laquelle on représente presque toujours Marguerite, un livre à la main.

Elle est très éprouvée par la mort de son mari et de son fils aîné, tués en combattant les Normands et décède trois jours plus tard, en 1093, au château d’Edimbourg.

Une de ses citations : « La main des pauvres est l’assurance des trésors royaux ; ce coffre fort, les cambrioleurs les plus retors ne sauraient le forcer ». 

Elle est fêtée le 16 novembre avec les Margaret, Margaux…
Patronne de l’Écosse.
Ne pas la confondre avec sainte Marguerite d’Antioche, martyre du IVe siècle, représentée une palme à la main et un dragon aux pieds.

Article du 14 mai 2018

Publicités

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s