Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Le maître d’Elmelunde

Poster un commentaire

L’île de Møn, au Danemark, conserve de très touchantes églises qu’on découvre dans un village, au détour d’une petite route qui serpente dans la campagne et débouche sur la mer. Elles datent du XI au XIIIe siècle. Certaines sont en briques nues, d’autre peintes en blanc, comme celle d’Elmelunde qui servait autrefois de repère aux pécheurs.

Surtout, on découvre une profusion de fresques à l’intérieur, en très bon état pour la plupart, plutôt naïves et très narratives, réalisées deux siècles environ après la construction des églises (du XIIIe au XVsiècle). Les plus récentes sont attribuées au « maître d’Elmelunde », terme qui désigne probablement un atelier, peut-être des apprentis regroupés autour d’un maître. En comparant un même thème traité dans différentes églises, on se rend très bien compte de l’inspiration unique, comme une gamme très simple, déclinée avec de légères nuances selon les lieux (ainsi, cette scène d’Adam et Eve mangeant le fruit de l’arbre est tirée de trois églises différentes : dans l’ordre Elmelunde, Fanefjord et Keldby.

Il semble que les fresques aient été blanchies à la chaux au moment de la Réforme, ce qui a permis de bien les conserver.

Ces fresques sont fantaisistes et foisonnantes de détails. On dirait des sortes de bandes dessinées au message inépuisable. Surtout, elles sont très expressives jusqu’à en être drôles : je pense à la tête consternée et à l’attitude chargée de regrets d’Adam et Ève, chassés du paradis et apprenant qu’ils doivent se mettre au travail !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Église d’Elmelunde

Le fond des fresques est blanc, la plupart du temps (sauf, me semble-il, pour les plus anciennes) mais richement rehaussé d’ornementations, de décors floraux ou d’animaux parfois fantastiques (un lion, une licorne, une chouette, un ours…). La gamme des couleurs utilisées est celle de l’époque et dévoile une large dominante d’ocres : ocre rouge, ocre jaune et terre verte… Ces fresques constituent une raison de plus pour découvrir cette île baignée par la Baltique, si paisible et calme.

Publicités

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s