Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Saint Païssios de l’Athos

Poster un commentaire

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sain Païssios de l’Athos, icône sur tilleul 23 x 30,5 cm, 2019

Oσιος αΐσιος Ἁγιορείτης 

Ce saint tout récent, vénéré dans l’église orthodoxe, a été canonisé en 2015.

Cette icône a été offerte à un prêtre ami par ses paroissiens, à l’occasion de ses dix ans de sacerdoce. Il avait rencontré Païssios de son vivant et en avait été très influencé (j’attends, j’ai hâte qu’il me raconte). J’ai eu la chance de la réaliser, et de faire une belle rencontre avec saint Païssios.

Il s’appelait Arsenios Eznepidis quant il naquit en 1924 en Cappadoce, peu avant l’échange de population entre la Grèce et la Turquie. Son nom lui vient de saint Arsenios le Cappadocien, qui le baptise en annonçant son avenir monastique.

La famille s’installe ensuite à Épire où Arsenios grandit et apprend la menuiserie.

Après avoir terminé son service, il se rend au mont Athos où il devient novice. Il prend le nom de Païssios en 1957.

L’année suivante, il lui est demandé de passer quelque temps dans et autour de son village d’origine afin de soutenir des fidèles en difficulté. En 1962, il se rend au monastère Sainte-Catherine du Sinaï où il reste deux années et se lie d’amitié avec des bédouins.

À son retour en 1964, Païssios s’installe à l’extrémité la plus méridionale du mont Athos. Mais sa santé défaillante l’oblige rapidement à quitter ces lieux isolés.

En 1966, il subit une opération lui enlevant une partie des poumons. Pendant son hospitalisation, il se lie d’amitié avec la confrérie de Saint Jean théologien à Souroti, près de Thessalonique. Lors de son opération, il a besoin d’une grande quantité de sang et un groupe de novices du monastère lui en fait don.

En 1968, il passe du temps au monastère de Stavronikita avant de déménager, dix ans plus tard, dans un ermitage dépendant d’un autre monastère. Là, sa renommée grandit. Il prie, assiste, écoute et conseille ses visiteurs, se reposant très peu. 

En 1993, Paisios quitte le mont Athos pour se faire soigner. Il est diagnostiqué d’un cancer nécessitant une intervention immédiate, mais sa santé ne lui permettra pas de revenir au mont Athos malgré son désir.

Il naît au ciel en 1994.

Sa fête est fixée au 12 juillet.

Article du 12 février 2019

Publicités

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s