Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Saint Christian de Pologne

2 Commentaires

Christian

Icône sur tilleul, 13 x 17 cm, 2020

Le prénom Christian est dérivé du latin Christianus qui signifie « chrétien » ou « disciple du Christ » ou encore « sacré » (en grec).

Christian fait partie du groupe appelé « les cinq frères », avec Benoît, Jean, Isaac et Matthieu. Ils vécurent en Pologne du temps du duc Boleslas 1er-le-Vaillant, qui joua un rôle décisif dans la christianisation du pays.

Boleslas fit venir d’abord en Pologne Benoît et Jean, deux moines camaldules italiens (c’est un ordre monastique bénédictin).  Jean était borgne et souffreteux. On leur bâtit un petit oratoire dans la forêt de Kazimierz, et des Polonais, Matthieu et Isaac, vinrent se joindre à eux. Ils laissaient pousser leurs barbes pour ne pas trop se différencier des habitants des lieux. Il s’administraient mutuellement des flagellations selon l’usage des premiers camaldules. Suite à une intrigue, les serviteurs décidèrent de s’emparer des richesses du monastère. La nuit du 10 au 11 novembre 1003, alors que les moines disaient l’office de la vigile de Saint-Martin, les serviteurs les massacrèrent (une autre version raconte qu’ils ont été égorgés dans leur lit par des bandits qui les croyaient en possession d’un trésor). 

Toujours est-il que Christian, le cuisinier polonais qui couchait un peu plus loin, fut réveillé par le vacarme. Il prit un bâton et tenta de chasser les agresseurs. Mais il fut abattu à son tour (on dit qu’il a été pendu sur la place de l’oratoire).

Le lendemain, les paysans du coin enterrèrent les cadavres. On déposa les corps des quatre camaldules dans l’église et celui de Christian dans le cloître, considérant son martyre moins volontaire, puisqu’il avait essayé de se défendre avec un bâton. Mais ensuite, son cas fut assimilé à celui de ses compagnons et il devint, comme eux, un des saints patrons de la Pologne.

Les assassins furent condamnés à mort mais Boleslas commua leur peine. Ils auraient dû mourir d’inanition après avoir été enchaînés aux tombeaux de leurs victimes. Mais les saints montrèrent qu’ils avaient pardonné à leurs meurtriers, car les chaînes se rompirent miraculeusement. Il furent alors simplement condamnés à servir dans l’ermitage reconstruit.

C’était en l’an 1003 et saint Christian est fêté le 12 novembre (calendrier occidental). Il est le saint patron des parturientes (je ne sais pas du tout pourquoi !).

Article du 18 avril 2020

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

2 réflexions sur “Saint Christian de Pologne

  1. Je pensais que le 3ème Saint de glace était Saint Barnabé ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s