Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

Le lapis-lazuli

3 Commentaires

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est lapis-lazuli.jpg
Quatre sortes de lapis-lazuli : l’un acheté à Venise et d’origine inconnue, les autres viennent respectivement de la région du lac Baïkal, du Chili et d’Afghanistan.

Pendant le Moyen Âge, les seuls pigments minéraux bleus offerts aux peintres sont le bleu azurite ainsi qu’un autre pigment très recherché, tiré de la lazurite : le bleu lapis-lazuli.
Cette pierre semi-précieuse, d’une tonalité profonde, est composée de silicates complexes. Connue dès l’Antiquité, il semble que les Assyriens l’emploient dans leurs fresques neuf siècles avant J.-C. Dans l’Égypte ancienne, il est peu probable que la pierre soit utilisée comme pigment, mais elle sert d’objet décoratif ou de matériau d’incrustation en joaillerie et couvre les paupières du masque du sarcophage de Tout Ankh Amon.

Les peintres afghans broient la pierre et l’adoptent en tant que pigment seulement au Ve siècle de notre ère. Il se répand alors sur les routes du monde, des peintures
tibétaines au monde arabe. Au Moyen Âge, les Vénitiens importent le lapis-lazuli en Occident et la couleur devient la plus précieuse de la palette, encore plus coûteuse que l’or à certaines époques. On la réserve, tout naturellement, au manteau de la Vierge ou bien on la pose en glacis pour rehausser un bleu de moins bonne qualité. On a retrouvé des conventions spéciales passées entre commanditaires et peintres, spécifiant la quantité exacte du précieux pigment à consacrer à tel ou tel tableau.

On appelle alors cette couleur oltramarino, c’est-à-dire bleu « venu d’au-delà des mers »,
en opposition à l’azurite, ce bleu venu de ce côté-ci de la mer (citramarino), ce qui signifie que les couleurs dénommées « outremer naturel » sont en réalité du lapis-lazuli.
J’utilise parfois un peu de lapis-lazuli dans mes icônes. La couleur est légèrement granuleuse, pas très facile à étendre et peu couvrante ; mais les particules, de taille variée, renvoient la lumière dans différentes directions et confèrent aux glacis une tonalité d’une profondeur qu’aucun autre bleu n’égale.

Comment fabriquer le pigment lapis-lazuli à partir de la lazurite ? Les recettes, délicates, nécessitent de nombreuses opérations de purification.

La pierre est broyée et lavée, puis mélangée à du fiel de bœuf ou bien à de l’œuf, de la cire ou encore de la résine. Elle est coûteuse mais inaltérable.

Cennino Cennini rédige Le Livre de l’art au XIVe siècle. Il marque l’histoire de l’art, fournit aux peintres de son époque une foule de conseils techniques et nous transmet un témoignage inestimable. Le 62e chapitre de l’ouvrage s’intitule : « Nature et manière de faire du bleu outremer ». Il s’agit de ce que nous appelons le lapis-lazuli et de nombreux extraits et précisions figurent dans ces deux autres articles : le bleu outremer d’après Cennini et la suite.

Cet article est tiré d’une émission diffusée le 14 mai 2012 sur RCF Isère dans le cadre de la série « Tout en nuances » qui a duré pendant six années. Elle est présentée ici. L’article a été mis à jour le 29 octobre 2020 et figure dans le livre Bleu, intensément, chapitre 37 et début du chapitre 38.

Article du 29 octobre 2020

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est lapis-lazuli.jpeg
Un autre échantillonnage de divers lapis-lazuli encore plus riche et à droite, une icône en cours avec plusieurs de ces nuances. Il s’agissait de la Noyade de Pierre

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

3 réflexions sur “Le lapis-lazuli

  1. Pingback: Vermeer et le bleu | Elisabeth Lamour

  2. Pingback: Le bleu de Laurent de la Hyre | Elisabeth Lamour

  3. Pingback: La palette de Delacroix | Elisabeth Lamour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s