Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

La joie des couleurs

Retrouvez, en cliquant sur les liens, les articles concernant la couleur blanche, bleue, jaune, orange, rose, rouge, verte, le noir, les ocres, les palettes et mélanges, ainsi que quelques éléments de recherche et réflexions sur « la couleur de mon âme ». J’y présente également ce mélange couleur de terre, qui sert de base à notre peinture iconographique, et qu’on appelle le proplasme.

J’y présente ces couleurs, en privilégiant le point de vue de l’iconographe, c’est pourquoi je parle très peu des couleurs végétales qui manquent de stabilité pour la technique que nous utilisons.

Pour utiliser un pigment, il faut commencer par le broyer, tel que nous l’enseignent les Maîtres du Moyen Âge. À lire ici

J’évoque, dans un court entretien radiophonique, la joie des couleurs (écouter ici), tout comme le disent si bien ces mots d’Evgueni Troubetskoï : « Maintenant que l’icône a été reconnue comme l’une des plus belles créations de la peinture de tous les temps, il nous arrive souvent d’entendre parler de la joie de vivre extraordinaire qui en émane. D’un autre côté, comme il est impossible de nier l’ascétisme qui lui est propre, nous sommes confrontés à l’une des plus intéressantes énigmes qui se soient jamais posées au critique d’art. Comment peut-on concilier un tel ascétisme avec des couleurs si extraordinairement vives ? En quoi consiste le secret de ce mélange de la plus grande affliction et de la plus pure joie ? »