Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

La couleur verte

Pour plonger dans une atmosphère tout en vert, commençons par effeuiller les nuances de vert, comme dans ce court extrait du livre Mars la verte dont les derniers mots du vert sont : « les couleurs de la vie ». Les couleurs de la vie, oui, mais pas seulement ! Nous le verrons au fil des articles, la couleur enchante ou repousse (le thème est développé dans la rubrique ci-dessous : « éléments de symbolique »). L’article les mots du vert donne un premier panorama du large spectre d’impressions laissées par cette couleur.

Certaines nuances de vert n’existent pas sous forme de pigment. C’est la cas du céladon qui désigne une technique de céramique et une nuance qui rappelle celle des feuilles de saule. C’est aussi le cas – grosse déception – du vert émeraude dont la tonalité rappelle celle de la pierre émeraude, mais n’existe pas vraiment sous forme de pigment, même si l’appellation est utilisée. On trouve aussi la dénomination de glauque, qui n’a pas toujours eu les connotations négatives qu’on lui connaît aujourd’hui.

En orangé apparaissent les liens avec des articles publiés sur mon site. Il suffit de cliquer pour les voir apparaître. Dans la rubrique palettes et mélanges, je mettrai prochainement des articles expliquant pourquoi le vert, en tant que mélange de jaune et de bleu, n’a pas toujours fait l’unanimité.

Les pigments verts

Le vert d’après Cennini
Le vert-de-gris
Le vert véronèse
Le verdaccio
Le jade
Le vert malachite et son utilisation dans la peinture et dans l’enluminure
La terre verte
La chrysocolle

Le vert et les peintres

Les volets verts de Monet à Van Gogh

Le vert à travers le temps et les peuples
du monde

Le vert dans l’Égypte antique
Le vert dans le monde romain
Le vert dans la Bible
Le vert de l’Asie et la Tara verte
Le vert des Amérindiens
Le vert de l’Islam et la figure populaire d’Al-Khird
Le vert au Moyen Âge

Éléments de symbolique

Du bleu au vert ou comment j’en suis venue à travailler sur le vert, et quelques éléments de l’ambiguïté de cette couleur.
Sur ce même thème du vert, couleur du meilleur comme du pire et une couleur à double sens.
Le vert et l’eau… de vie et le vert printemps, ou la vision positive de la couleur verte, quand elle est associée à l’eau, au thème du renouveau et de la jeunesse.
Tout cela s’entremêle dans l’article évoquant les héros verts.

Le vert dans l’enluminure, les pigments végétaux

Le vert dans l’enluminure
L’iris
Le vert, une couleur qui repose