Elisabeth Lamour

Peintre d'icônes

La Visitation, par Rainer Maria Rilke

Poster un commentaire

Visitation, 17x27cm, 2016

Icône de la Visitation, 17 x 27 cm, 2016

Peignant une fois encore l’icône de la Visitation, j’ai retrouvé un poème de Rainer Maria Rilke, écrit en janvier 1912, période de sa plus grande effervescence littéraire. Il prend place dans un recueil intitulé La Vie de Marie publié en français par les éditions Arfuyen (réédité en 2013).

Tout alla bien pour elle au commencement,
mais déjà en montant elle sentit maintes fois
le miracle opérer dans son corps –
alors elle s’arrêtait et respirait sur les hautes

collines de Judée. Cependant s’étendait autour d’elle
non le paysage mais sa propre plénitude.
Elle savait ceci  à chaque pas : on ne surpasserait jamais
la grandeur  qu’elle éprouvait maintenant.

Et il lui tardait de poser la main
sur le sein de l’autre au fruit plus mûr.
Et les femmes, l’une vers l’autre chancelant,
caressèrent leurs robes et leurs chevelures.

Chacune, pleine de son dépôt sacré,
prenait refuge en sa parente.Ah ! le Sauveur en Marie n’était encore qu’en fleur,
pourtant déjà dans le sein de l’aînée
le joie fit bondir le Baptiste. 

J’ai travaillé à propos d’une photo de fresque qui m’a été offerte il y a très longtemps, je ne sais plus par qui. Au verso, on trouve une seule mention « Iaroslav ». J’aimais beaucoup la posture et m’en suis inspirée. Si quelqu’un connaît la fresque d’origine, je remercie d’avance pour toute information.

Publicités

Auteur : elisabethlamour

peintre d'icônes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s